El Presidente

FILM « El Presidente » par Santiago Mitre.

Le dernier opus du réalisateur argentin Santiago Mitre qui sera projeté ce vendredi 23 mars 2018 pour l’ouverture des 13e Images Hispano-Américaines au cinéma La Turbine à Annecy, Cran-Gevrier va nous emporter doublement au sommet.

C’est à la fois une métaphore géographique La Cordillera – titre original du film – décor magique et grandiose s’il en est et politique puisqu’il s’agit là d’une rencontre au sommet des chefs d’État des pays d’Amérique du Sud réunis pour trouver un accord énergétique commun. Bien entendu il est question de fiction mais nous soupçonnons que la réalité n’est pas loin quand le réalisateur nous dévoile les luttes intestines, les arcanes, les méandres pas toujours scrupuleux des échanges secrets, des accords financiers des grands de ce monde là.

Mais si le film est une sacrée réussite cela tient plus encore aux personnages incarnés par une distribution remarquable, d’une part avec Ricardo Darín – star incontestée du cinéma argentin – dans le rôle du Président argentin observateur scrupuleux et fin stratège d’une Argentine en grande difficulté économique et d’autre part avec Paulina Garcia – découverte précédemment pour son rôle exceptionnel dans le film Gloria de Sebastián Lelio – et qui incarne ici une remarquable Présidente chilienne.

 

Mais voilà, derrière tout ce beau monde réuni, où l’atmosphère des réunions frise parfois le comique grinçant ou le grincement de dents, il y a le grain de sable qui vient perturber le quotidien du Président argentin. Tout d’abord on l’avertit que bientôt une communication sur son passé trouble va être publiée. puis sa fille (Dolorès Fonzi) déboule comme un ouragan dans ces salles feutrées du sommet. Affrontant son père, elle installe un nœud de vipère qui risque d’empoisonner sa vie publique. Tout alors bascule, le Président semble perde pied, le rythme du film s’accélère comme dans un thriller haletant.

Santiago Mitre laisse alors planer à la fois un beau mystère sur la suite des évènements tout en maîtrisant sa mise en scène avec brio, et une atmosphère surréaliste en introduisant même une scène d’hypnose qui fascine le spectateur. Nous avons là un film superbe et original qui nous plonge dans la noirceur de l’âme humaine et les mécanismes hermétiques de la négociation politique.

Image à la Une © Memento Film.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Twitter
Visit Us
Follow Me
Follow by Email
Instagram

1 Comment