Liberté, Égalité, Droits de l’Homme

La démocratie est-elle un régime politique moral ?

Par Jean-Paul Curnier.

De la démocratie on ne dit pratiquement jamais qu’elle est un régime « efficace » ou même « utile ». On ne se pose jamais la question de savoir à quoi elle sert, en fin de compte. Cela parce qu’elle passe pour un choix moral qui relève d’un idéal de vertu politique que seule la morale peut juger et non ses résultats sur tel ou tel plan.

Pourtant, au regard de l’histoire, c’est plutôt le crime ou en tous cas la prédation, la domination, la rapine qui occupent le premier plan. Qu’il s’agisse de l’antiquité ou même de la fondation des États Unis d’Amérique, la démocratie apparaît plutôt comme une organisation dépourvue de morale. Et voici une bien surprenante proximité : c’est chez les pirates du 17ème et 18ème siècle que l’on voit les plus purs exemples d’organisation démocratique. Il y a là de quoi surprendre. Mais aussi de quoi méditer.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment