On commence par la fin

Par Antoine Guillot.

Théâtre.

Résumé.

L’une est danseuse, au soir de sa carrière, l’autre est metteur en scène, qui cherche à être ce qu’il doit. Dans la relation qui lie ces deux artistes, le temps apparaît comme une donnée fondamentale marquant un espace à la fois de frictions et de complicité.
Les thèmes du vieillissement du corps et des artifices de l’art explorent cette volonté de devenir soi. Deux générations qui dialoguent, deux univers artistiques qui s’enrichissent.

Paradis perdu, l’expérience du théâtre incontrôlé.

Ce premier manifeste sur l’approche du jeu d’acteur et de l’écriture de plateau propose une définition du théâtre incontrôlé à la fois dans la pratique de la scène et dans le lien entre l’art du théâtre et la société contemporaine.

Le livre de Antoine Guillot est disponible au lien suivant.

Be first to comment