Sorry We Missed You

PRESCRIPTION CULTURELLE • ON VA AU CINÉMA

FILM « Sorry We Missed You » par Ken Loach le 08 décembre 2019 à 17h30 au Cinéma L’Auditorium Seynod, Annecy. Une projection suivie d’un débat animé par Alain Laplante pour Carnet d’Art.

La chronique d’une ubérisation à marche forcée.

Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur vie est faite de petits boulots qui assurent à peine le quotidien. Lorsque l’opportunité de se mettre à son compte se présente, Ricky se jette à l’eau avec l’espoir d’une vie meilleure pour lui et sa famille. Mais rien de ce qu’il avait imaginé ne se réalise.

Ken Loach, chantre de la dénonciation des abus sociaux, retrouve ici les thèmes qui lui sont chers : la précarité, la détresse, la culpabilité. Alors, nous suivons dans un rythme effréné la vie impossible de personnages perdus dans le cercle vicieux du toujours plus. Nous espérons avec eux, nous pleurons aussi devant tant de situations qui détruisent les espoirs et les rêves. Il y aurait presque trop de malheurs et de difficultés insurmontables. Mais Ken Loach auteur de Moi, Daniel Blake, palme d’or à Cannes en 2017 réalise une nouvelle fois un film implacable et poignant dans sa dénonciation des nouveaux mécanismes de l’exploitation de la classe ouvrière, des cadences infernales du « Just in time » (juste à temps) de l’industrie du transport.

Son personnage Ricky, chef de famille, croit naïvement que tout peut recommencer mais il est très vite rattrapé par les dettes, les erreurs, l’impossibilité à tenir le rythme. Alors tout se disloque : les enfants se révoltent et perdent pied, son épouse s’éloigne, et la famille implose. Le cinéma de Ken Loach fouille tous les méandres de la destruction sociale et cette dernière œuvre va encore au-delà de tout ce qu’il a pu nous montrer précédemment.

Nous en sortons émus aux larmes, en pleine empathie avec des personnages qui nous ressemblent et que nous voudrions aider. Alors peut-être y’a t-il encore le rempart des liens familiaux et de l’amour qui semblent par moments pouvoir ne pas se déliter totalement. Un film choc à ne pas rater

Image à la Une © Le Pacte (distributeur France).

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.