Dimitris Kechris

Un Lynch européen.

Dimitris Kechris est un photographe grec cofondateur du collectif d’artistes Aldebaran consacré à l’art de la photographie. Dans sa série « In Girum Imus Nocte » l’artiste devient un David Lynch qui aurait troqué la couleur pour le noir et blanc et l’Amérique pour la Grèce, l’Italie et la Turquie. Le monde semble se perdre en dérives et au sein de la nudité des paysages comme des êtres. La quête est moins celle de la beauté (même si elle est présente) que de la perte de repères là où les jeux de l’amour semblent tourner au vinaigre balsamique.

Une certaine « catastrophe » semble toujours rôder en tout un jeu d’allusions et de masques. Rien de lugubre pour autant. La vie demeure jusque dans le délabrement et le vide. Il n’existe plus vraiment de lieu, mais des masses ou des transparences inscrivant insidieusement ce qui nous lie et ce qui nous sépare. Il n’existe peut-être pas de terme à la chute mais quelque chose résiste là où acteurs et regardeurs semblent des égarés sur fond ou ligne au-delà, en-deçà de l’abîme. Le photographe en relève les traces où se fond le cœur de l’avalanche. Rien ne me sera plus d’aucun secours sinon de telles images devant lesquelles les mots cèdent.

Photographie à la Une © Dimitris Kechris, In Girum Imus Nocte.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment