Harold Chlewicki

Dans la chaleur de l’été.

EXPOSITION « Caressez-moi fort ! » avec Harold Chlewicki jusqu’au 26 juillet 2019 à la Galerie Eva Hober, Paris.

La galeriste Eva Hober pour cette exposition, a décidé de célébrer la pulsion sensuelle, la chaleur suave, un baiser volé, l’attente puis les fragrances des désirs sous les éclats de lune, les boules à facettes ou le soleil des plages.

Sans titre © Harold Chlewicki.

La blancheur ou le bronzage des peaux se laisse voir et invite à ouvrir les plis de la pensée et à aimer la fragilité du corps. Tout ondule, creuse. Lambeaux glissent. Lisières et gouffres silencieux. Qui sera victorieux ? Trouées, respirations, fêlures. Descentes et remontées.

Sans que les visages soient saisis, les corps s’offrent à l’assaut d’un soupir, d’un déclic. Les images n’ont pas besoin de ciel pour trouver la lumière. Chlewicki montre l’invisible qu’il est vain de vouloir effacer. Il fait danser des rythmes entre corps et étoffe. Le corps s’embrase en laissant derrière lui les vieux pas incertains. Nuage de lait, mie de pain, éclat de lune.

Image à la Une © Harold Chlewicki, Sans titre.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.