Leslie Hanes

Magasin de curiosité.

EXPOSITION « Chamber of illusions » de Leslie Hanes jusqu’au 03 février 2018 à Soho Gallery, New York.

Suite à une tornade qui avait disséminé les éléments physiques symboles de sa vie passée, Leslie Hanes a reconstitué dans « Chamber of illusion » quelques uns de ces éléments sauvés des eaux. Plus largement elle a reconstituée sa propre « Recherche du temps perdu ». Surgit la promesse d’un autre horizon, d’une autre aventure à la fois plastique et existentielle. Les images engendrent des ouvertures et offrent un temps pour la mémoire un autre pour la réflexion. C’est pourquoi ici l’image ne se vide jamais de sa substance et permet de ranimer celles qui sont réduites à l’état de fantômes.

Chaque photo est moins un faire part qu’un faire corps au sein d’une révolte contre l’oubli et l’incompréhension. Tout ce qui reste et que la photographe exhume devient une lutte contre le temps ; un petit traité de sagesse. Les objets morts sont dilatés sans ostentation mais de manière elliptique qui trouble le regard par une sorte de minimalisme. Tout est là de manière crue mais jamais exhibitionniste dans un étui à surprise à saveur parfois surréaliste. Il contient par effet paradoxal de « dessus » des délices à double feuilletage. Surgissent d’étranges fleurs de l’Apocalypse nées d’une source d’inspiration discrètement militante. C’est une manière de lutter contre le temps et de forcer l’imagination du spectateur à imaginer encore.

Photographie à la Une © Leslie Hanes, Weddind dress waiting.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.