Pas de deux : Auburtin, Rodin et la danse

EXPOSITION « Pas de deux : Auburtin, Rodin et la danse » jusqu’au 06 janvier 2019 au Musée Faure, Aix-les-Bains.

Première exposition de la nouvelle direction du musée, sous le commissariat de Delphine Miège, grande exposition sur celui qui règne en maitre dans la villa des Chimères, Rodin, qui côtoiera Auburtin, pour se pencher sur la danse, le mouvement, le « Pas de deux ».

On connait la collection de sculptures et d’aquarelles du musée Faure mais cette exposition d’Auguste Rodin et de son contemporain Jean-Francis Auburtin propose de les réunir autour d’une fascination commune, le mouvement. En effet les deux artistes, témoins de leur époque (fin du XIXe, début du XXe siècle), travaillent parallèlement sur la danse, collaborant avec des modèles communs. C’est alors que nous pourrons trouver la représentation par Rodin, puis par Auburtin des danseuses Isadora Duncan, Loïe Fuller, Hanako ou Carmen Damédoz.

Notons que cette exposition est également l’occasion de faire venir à Aix-les-Bains des œuvres qui n’ont jamais été exposées sur le territoire ; des œuvres (sculptures et dessins) prêtées par le musée Rodin de Paris et par des collections privées pour Auburtin.

Se font donc face dans cette exposition toute la puissance de Rodin et la légèreté et la finesse d’Auburtin dans une scénographie pensée sur tout l’espace du rez-de-chaussée du musée, commentée par des cartels et accompagnée par une publication qui accueillera notamment les plumes de Cyrielle Durox (musée Rodin de Paris) et d’Antoinette Le Normand (ancienne Directrice de l’Institut National d’Histoire de l’Art) qui fut co-commissaire de la grande exposition rétrospective de Rodin au Grand Palais RMN en 2017.

Image à la Une © Musée Faure.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram
Kristina D'Agostin

Rédactrice en chef de Carnet d'Art • Journaliste culturelle • Pour m'écrire : contact@carnetdart.com

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.