Pierre Alechinsky

Laisses-cargos.

EXPOSITION « Toujours là ! » jusqu’au 12 octobre 2019 à la Galerie Chantal Bamberger, Strasbourg.

Une nouvelle fois Pierre Alechinsky se retrouve sur les rives de la peinture. Plutôt que d’y plonger corps et âmes, il la longe tout en s’y enroulant. Mais dans un travail toujours inventif et incessant il invente un monde rebelle aux figurations du temps. L’artiste ne pense pas allongements, étendues mais réceptacles et coquillages ouverts. Ils semblent étrangers au monde.

Pierre Alechinsky : Prologue. Lithographie 98/99, 2016. Courtesy Galerie Chantal Bamberger.

Les formes ne cessent de « roue-couler » sans nostalgie des ailleurs puisque l’artiste les invente en évitant des explications. À la question : « Expliquez-moi votre peinture ! », il lance : « Si je pouvais le dire, je ne le peindrais pas ». En attendant il fait de ses tableaux des poupées du ventriloque là où leurs robes matières ne couvrent pas tout sans pour autant glisser vers l’obscène.

Image à la Une © Pierre Alechinsky : Toujours là ! Encre de Chine et aquarelle sur papier de Chine, 2015. Courtesy Galerie Chantal Bamberger.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.