Théâtre des Collines 2018-2019 • 2e partie de saison


Le Théâtre Renoir et la Salle Le Rabelais forment désormais une seule et même entité. De cette union est née une programmation exigeante, de qualité, plaçant les arts du spectacle dans un dialogue partagé au cœur de la cité.


People what people ? le 29 janvier 2019, Théâtre Renoir.

Dans cette pièce chorégraphique pour sept interprètes, Bruno Padet invente un univers sans machine ni décor, sans aucun accessoire, où la seule mécanique visible est celle des corps reliés par d’indéfectibles pulsations. Ils font naitre le langage de leurs échanges, tournent en rond éperdument et fabriquent des danses rituelles qui ne savent pas si elles doivent nous faire rire ou pleurer. People what people ? est construit comme une partition musicale. C’est un spectacle fait par des gens pour d’autres gens, des gens qui font ce que nous faisons tout le temps : s’aimer, s’affronter, se réconcilier et, presque simplement, vivre.


Farces et Attrapes le 06 février 2019, Salle Le Rabelais.

Farces et Attrapes, le premier conte musical jeune public signé Jeanne Plante, comporte les ingrédients classiques et les personnages types du conte : roi et lutin, princesse et prince, fée et sorcière, malédiction et filtre d’amour. Mais la princesse n’est pas amoureuse, la sorcière croque dans la pomme empoisonnée… et l’histoire dévie du schéma traditionnel. L’auteur-compositeur revisite ce genre majeur de la littérature enfantine avec un grain de fantaisie décalée et un humour vrai. Les deux comédiens-chanteurs, Jeanne Plante et Jean-Marc Bihour, se partagent les six rôles pendant qu’un quatuor à cordes participe à l’intrigue en toute complicité. Cette composition théâtrale et musicale véhicule une heureuse sensation de légèreté.


Manu Galure le 07 mars 2019, Salle Le Rabelais.

Manu Galure est auteur, compositeur et interprète. Parti de Toulouse au lendemain de l’équinoxe d’automne 2017, il entame un tour de France singulier. Il marche et, le soir, il s’arrête pour jouer sa musique là où on l’accueille. Ayant un autre rapport aux gens et un autre rapport à la vie, ses chansons sont de la couleur de toutes les expériences qu’il rencontre sur les chemins. Cette façon de créer et d’être au plus près du réel nous laisse penser qu’il est temps de ralentir le rythme et de prendre le temps de regarder qui il y a autour de nous.


Sweet dreamz le 08 mars 2019, Théâtre Renoir.

Sweet Dreamz, par le groupe Brico Jardin, pose des questions qui concernent le peuple infini des rêveurs : à quoi rêvent les squelettes dans les ossuaires ? Les collectionneurs de timbres préhistoriques ? Les lapins roses à piles ? Les explorateurs de cartes géographiques ? Parce que nous sommes à la fois des enfants qui rêvent à un futur et des adultes qui rêvent à un passé.Cette pièce est comme un tour de chant, un rock’n’roll show qui fait la fête à nos rêves de grandeur, nos rêves de revanche, nos rêves brisés, nos petits rêves de tous les jours.


Avec le 03 avril 2019, Salle Le Rabelais.

Après des études de philosophie, David Sire opte pour la chanson et la poésie. Il se définit maintenant comme « bidulosophe ». Avec est un concert protéiforme, un rituel collectif qui trace une généreuse échappée au pays de l’étonnement : avec des chansons écrites sur la peau du monde ; avec un poète échevelé de tendresse ; avec l’énigmatique Cerf Badin, clown blanc multicolore et guitariste redoutable ; avec l’imprévisible ; avec l’urgence de faire avec.


Le Ballon rouge le 07 mai 2019, Salle Le Rabelais.

Couronné par la Palme d’or du court-métrage au Festival de Cannes en 1956, Le Ballon rouge a marqué plusieurs générations. Soixante ans plus tard, en s’appuyant sur une bande originale spécialement composée pour l’occasion, Stéphane Louvain, François Ripoche et Laetitia Shériff lui rendent un vibrant hommage en invitant le public à s’envoler à leurs côtés pour découvrir ce chef-d’œuvre du cinéma.

Image à la Une © Théâtre des Collines.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram
Kristina D'Agostin

Rédactrice en chef de Carnet d'Art • Journaliste culturelle • Pour m'écrire : contact@carnetdart.com

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.