14-18, la guerre et après – Otto Dix et ses contemporains

En finir. Ou pas.

EXPOSITION « 14-18, la guerre et après – Otto Dix et ses contemporains » jusqu’au 24 février 2019 au Musée des Beaux-Arts, Chambéry.

Otto Dix est accompagné d’une sélection exceptionnelle de gravures, dessins, livres illustrés d’artistes soldats, reporters, témoins civils, intellectuels et résistants pacifistes. Il y a là des visages des poilus égarés sur la route du temps et entre en contrepoint des appels à la recherche des autres et non à leur massacre.

14-18, la guerre et après – Otto Dix et ses contemporains.

L’exposition montre combien l’harmonie fut suffoquée et que ceux qui ont été tués méritent une autre histoire que celle où ils ont été engloutis. Ce corpus tente de prouver que peut-être nous pourrions nous sauver de la maladie de la guerre. Ceux qui sont réunis ici le prouvent : ils expriment la souffrance dans la densité de son silence sans fond.

Est suggéré que les blessures du passé ne demandent pas qu’à s’asseoir près des monuments Comment ne pas être touché par ce que l’exposition exprime ? Les squelettes emmitouflés sont des coups de poing .Peut-être devrions-nous compter les journées de joie sur les doigts de leur main morte.

Image à la Une © H Design Studio.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.