Alex Katz Interviews

Voix parmi les voies.

Livre par Stéphane Zaech aux Éditions art&fiction à paraitre le 18 septembre 2017 (188 pages, 12€).

Le peintre vaudois Stéphane Zaech se fait ici traducteur en proposant la toute première version française des textes d’Alex Katz. Précurseur du Pop Art, maître du portrait et du paysage qu’il traite entre abstraction et figuration, l’Américain s’efforce de transmettre la capture du temps présent dans ses toiles.  Il est devenu un exemple pour de jeunes peintres (Elizabeth Peyton, Julian Opie). Partageant son temps entre New-York où il est né et le Maine où il passe l’été il a consacré de nombreux portraits à Ada son épouse. Il retranscrit aussi sur de grands rouleaux de papier des sentiments plus que le réel en omettant volontairement des éléments pour offrir un réalisme particulier.

L’homme au travail impressionne, il est imposant, sévère, concentré et porte des gants : « Je ne suis pas un peintre très propre et je n’aime pas me salir les mains. » Refusant l’exotisme, il peint ce qu’il connaît et il a créé une méthode pour re-présenter le monde en écho à sa mère (émigrée comme son père d’Odessa aux USA) qui lui appris la poésie. L’élégance est une constante dans sa préhension d’une réalité réenchantée. Zaech l’illustre à travers les textes de l’Américain qu’il a traduit pour ce livre. Un glamour iconoclaste jaillit là où de manière compulsive le monde est tiré au cordeau et à quatre épingles. Armé d’un outillage très traditionnel, dédaignant les astuces compensatoires et les idéologies l’artiste réinvente le monde. Celui-là reste jusque là en France trop méconnu. L’occasion nous est offerte de la découvrir par ce superbe livre.

Image à la Une © Éditions art&fiction.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment