Pixy Liao

Mon homme.

ARTS VISUELS.

Originaire de Shanghai, Pixy Liao vit actuellement à Brooklyn, où elle est membre de la NYFA. Ses clichés sont exposés dans le monde entier dont le musée du sexe. Pour préciser son travail elle écrit : « En tant que femme élevée en Chine, je pensais que je ne pouvais aimer que quelqu’un qui est plus âgé et plus mûr que moi, qui serait mon protecteur et mon mentor. Mais, j’ai rencontré mon petit ami actuel, Moro. Comme il a 5 ans de moins que moi, j’ai eu l’impression que tout le concept de relation avait complètement changé ».

It’s never been easy to carry you © Pixy Liao, 2013.

À ses côtés Pixy Liao est devenue une femme qui jouit de plus d’autorité et de pouvoir. Elle a pu affirmer sa personnalité et choisir ses partenaires « comme un homme choisirait une petite amie ».

Elle a expérimenté cette relation ciblée et cohérente avec la photographie en mettant en scène son couple à la recherche des normes hétérosexuelles et des changements de rôles. Entre son amoureux japonais et elle en tant que chinoise elle explore aussi la relation d’amour et de haine. Elle défait ainsi certains cercles et principes entre classicisme et postmodernisme pour explorer son monde par ses incursions a priori intempestives pour faire apparaître son « moi » artistique et féminin.

Image à la Une © Pixy Liao, Holding, 2014.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.