Ceci n’est pas un édito

« Derrière chaque grand homme, il y a une femme. »

L’âme conquérante…
sans doute parce qu’énervé.
Épuisé par ces faux-semblants et airs d’escrocs inconscients, je me dis qu’il y a du travail.
Que nous n’avons pas terminé de nous battre contre les volontés sans doute mégalomanes qui cherchent à se donner de l’importance en s’autoproclamant peintre, sculpteur, dessinateur, auteur…
Évidemment que tout cela est galvaudé.
Évidemment que la démarche associée est erronée.
Évidemment que cela reflète une société pourrie, fondée sur des faux-semblants
et des paillettes sans saveur.
Évidemment qu’il n’y a pas de hasard…
Nous avons la culture que nous méritons, il ne faut pourtant pas oublier.
Ne pas oublier, comme pouvait le dire Malraux, qu’elle ne s’hérite pas, mais se conquiert.
Rien n’est perdu.
On pensera alors que nous sommes fous ou entêtés.
Nous le sommes d’ailleurs, sûrement.
Impossible d’être sages et résignés pour tout ça,
bien que les uns n’empêchent pas les autres.
Ceci n’est pas un magazine.
Ceci n’est pas un édito.
Moi n’est pas moi.
Cet artiste n’en est pas un. Celui-là si.
Ce mot n’est pas un mot.
Cette mort n’en est pas une.
Ceux-ci ne sont pas des hasards.
Choisissons notre voie.
Excellons.
Levons-nous.
Crions notre hasard, notre chance, notre destin.
Ne désespérons pas.
Livrons-nous à eux.
Jetons-nous dans leurs bras.
Même s’ils n’existent pas.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram
Antoine Guillot

Directeur de Publication / Auteur / Metteur en scène

Be first to comment