Invocation à la jeune morte

À la tremblante, la convulsée…
Tant embrassée, l’épileptique… combien t’ont laissée morte ?…
Combien t’ont enterrée ?…
À la fauve…
À l’affamée qui se débat dans son caveau…
À son vacarme de mourante…
Aux fureurs qui frappent son tombeau…
De toi mendiante, combien croyaient jurer l’ailleurs ?…
Combien pensaient que tu les sauverais ?…
À la singulière, la marginale…
On t’a craché dans la bouche et l’on t’a délaissée…
Poésie! Poésie!
J’envoie nos clameurs chérir ton cadavre…
Dans l’ennui et la rage, qu’il nous fasse danser…
J’envoie chercher ton cadavre…
Pour la force et le soleil, qu’il nous fasse chanter…

 

Mars 2013.
Invocation à la jeune - Phase des contorsions

Invocation à la jeune – Phase des contorsions

Extrait des Clameurs de la Ronde, premier livre d’Arthur Yasmine paru en mai 2015 chez Carnet d’Art éditions et disponible à l’achat au lien suivant.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.