Jean Claude Fert

Sur les rives du lac Léman, au cœur du village médiéval d’Yvoire, la figuration contemporaine dialogue avec les vieilles pierres dans la galerie de Jean Claude Fert.

Une galerie d’art contemporain dans un village médiéval comme Yvoire, est-ce un défi ?

Ce village est un endroit magique, un lieu chargé d’histoire qu’il faut préserver par la qualité de ce que l’on peut proposer aux visiteurs. Il y a plus de trente ans, quand j’ai ouvert cette galerie, j’aimais un peu tout, j’étais assez consensuel. Au fil du temps, l’esprit critique se développant, je suis devenu plus rigoureux et pense avoir constitué une collection de qualité.

Quels artistes peut-on découvrir dans votre galerie ?

Jean Arcelin, F-O Brunet, Katy Serra, Bernard Lacroix, Marion Tivital, Georges Roudneff, Luc Thorens, Guy Charon, André Depraz, Simone Gambus, Bernard Gantner, Françoise Pirro, Yves Wacheux, Erich Schmid, Henri Lachièze-Rey, Pierre Christin, André Buisson, Alain Guichardot, André Cottavoz, Jean Couty, Jean Fusaro… Je vais également travailler avec trois nouveaux artistes : Nicolas Cluzel, François Jauvion, Ivan Sollogoub. Nous avons la chance d’être dans un grand lieu de passage où les artistes bénéficient d’une excellente visibilité. Qu’ils soient amateurs d’art ou simples curieux, les gens n’hésitent pas à pousser la porte de la galerie.

Quel est votre vision de l’art aujourd’hui ?

Le rôle d’un galeriste est de dénicher des artistes, de découvrir de jeunes talents et de les présenter au public. Autrefois, il n’était pas rare que les collectionneurs soient prêts à acheter des œuvres sans regarder le prix. Maintenant les choses ont changé. Les temps de folie sont derrière nous.

Quelle est la place du galeriste au milieu des artistes et des acheteurs ?

Pour les artistes je pense que le lien se fait dès le départ, le premier regard du marchand est instantané. Les artistes possèdent quelquefois plusieurs talents, je trouve cela extraordinaire – tel peintre est un graveur phénoménal, tel autre est un musicien talentueux, certains savent tout faire de leurs mains.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment