Le Temps est la rivière où je m’en vais pêcher

PRESCRIPTION CULTURELLE

Le Temps est la rivière où je m’en vais pêcher par David Gauchard les 09 & 10 octobre 2018 au Théâtre Charles Dullin • Espace Malraux, Chambéry.

David Gauchard confronte le spectateur à des sujets qui poussent à la réflexion et à la prise de conscience personnelle tout comme collective. Suite à Inuk qui met en parallèle l’onirisme du grand Nord à la réalité contemporaine et à Le fils qui interroge le rapport et l’acceptation de l’autre dans ses différences, le metteur en scène construit sa nouvelle création en s’inspirant notamment de Walden ou la vie dans les bois écrit par Henry David Thoreau. Ce récit retrace l’expérience de ce poète et philosophe qui, pendant plus de deux ans, au milieu du XIXe siècle, a vécu en quasi-autarcie dans une cabane près d’un étang. Le Temps est la rivière où je m’en vais pêcher questionne le rapport au temps et à la nature dans nos sociétés, où tout va très vite, où l’urbanisation va croissante, tout en invitant le public à penser une relation différente au monde.

Image à la Une © David Moreau, Virginie Garnier.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram
Kristina D'Agostin

Rédactrice en chef de Carnet d'Art • Journaliste culturelle • Pour m'écrire : contact@carnetdart.com

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.