Lilla Szász

Lilla Szász et les délinquantes.

EXPOSITION « Frau in 3 Akten » par Lilla Szász du 04 mai au 16 juin 2018 à Fotohof, Salzburg (Autriche).

La photographe hongroise Lilla Szász illustre la féminité sous bien des formes. Entre autres elle a porté son attention sur de jeunes délinquantes de 14 à 18 ans. Elles vivent dans une institution de Budapest qui fait le lien entre la prison ou les établissements disciplinaires pour enfants et la vie libre. « La plupart des filles ont souffert d’un traumatisme qui a défini leur vie à un âge précoce, affectant leur socialisation, leur état psychologique et leur comportement. Dans de nombreux cas, ces enfants savaient exactement comment cogner à la maison » écrit la photographe. Le centre a pour but de traiter ces traumatismes. Et la créatrice les montre non sans sensualité derrière leurs manières parfois de garçon manqué et avec le but de délivrer message intérieur qui est moins de compassion que de rapprochement.

Néanmoins elle élargit sa vision vers d’autres femmes toujours plus ou moins en marge. Les nuages de la vie ne disparaissent pas toujours au profit d’une forme de jouissance. Les images sont parfois canailles, surprenantes mais elles transforment la banalité de vie spoliées. La photographe saisit des sourires, l’insouciance comme la dureté de certaines existences soumises parfois au service d’autrui. Il existe toujours un message implicite en hommage aux femmes, à ce qu’elles peuvent devenir dans l’appel à qui elles sont vraiment.

Image à la Une © Lilla Szász.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.