Martin Parr

Au delà des apparences.

EXPOSITION « Only Human » par Martin Parr jusqu’au 27 mai 2019 à The National Portrait Gallery, Londres.

L’œuvre de Martin Parr est aussi hyperréaliste qu’hallucinatoire. Les sujets (portraits) abordés sont toujours sérieux mais ouverts à un traitement particulier. Sans s’insérer dans la vie privée, d’une certaine manière le photographe anglais la pirate.

Sun Kissed © Martin Parr.

Il est capable de créer un « glamour » déphasé. Certes il dit « créer de la fiction et du divertissement hors réalité » mais les couleurs vives deviennent un prétexte à créer des fêtes étranges déconnectées de leur véritable situation première.

Surgit une série d’énigmes hors conditionnements. Existe une dramaturgie toujours drôle loin des principes ou idéaux. La réalité est là où les thèmes de la classe sociale, de la culture et des loisirs de masse ne sont jamais traités de manière surplombante.

Nul jugement mais une attention ironique et bienveillante. Loin de toute idéologie l’artiste s’intéresse à la plasticité et au sens à lui accorder en étant attentif aux autres. La photographie ne les tue pas, elle les exhausse au moment où la vie pour eux est plus ou moins belle dans l’espérance que l’avenir dure longtemps.

Image à la Une © Martin Parr : Only Human. Courtesy The National Portrait Gallery.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.