Martine Frank

Outside.

On aime à accréditer le fait que la photographie « tombe sous le sens. ». Et on n’accorde au médium aucune excuse pour son incompatibilité foncière avec un quelconque champ d’investigations théoriques. Ce qui prouve une fois de plus que « on est un con ». Certes il est facile d’affirmer que la narration de la photographie serait défectueuse et que sa vacuité rhétorique autoriserait tous les sujets inhérents aux poncifs du reportage. Bref selon les poncifs le médium n’aurait rien à dire, il n’exprimerait rien. Seule l’idée du tableau « ferait » la photographie. Martine Frank (1938-2012) prouva (bien plus que son mari Cartier-Bresson) le contraire : chez elle le médium n’a rien d’inerte. Il produit une « denrée » qui n’a pas besoin d’être importée du réel ou de l’histoire de la peinture. La photographie joue avec. Elle articule l’image de manière bien différente et lui impose un destin particulier, une nouvelle « fiction ».

Martine Frank (3)

Pour l’animer Martine Frank met du plein dans la fascination du vide et de la profondeur dans la platitude de la surface. Il souligne la vanité, du sens et du non-sens, du corps et d’une présence dévorant son ombre comme si ce faisant, elle pouvait ressusciter les morts. La photographie devient une danse, une musique, un carnaval tourbillonnaire entre vies intérieures et réalités du monde. La photographe par ses œuvres semble dire comme l’écrivait Fernando Pessoa « Je ne suis personne » mais elle assume aussi le fait que nous pourrions tous être quelqu’un d’autre, « outside » en quelque sorte. Elle prouve qu’il existe encore beaucoup à voir par delà de ce qui a été montré. La photographie devient langage entier, elle arrache la distraction ou la négligence du regard pour une conspiration vers des lendemains inédits de l’image. Sa règle n’est pas de vouloir rendre visible l’invisible mais de rendre invisible le visible.

Martine Frank (2)

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.