Pascale Arnaud

La lettre d’amour qui ne s’écrit pas.

EXPOSITION « Emerging Adulthood » de Pascale Arnaud du 17 janvier au 03 mars 2018 à Fisheye Gallery, Paris.

Pascale Arnaud est lauréate du Prix Picto de la Mode 2017. Originaire d’Aix-en-Provence et issue de l’École des Gobelins avec sa série « Xiaodong » elle a photographié une histoire d’amour qui ne s’écrit pas. Au bord du Lac de L’Ouest, en Chine, aux premières lueurs de l’aube l’artiste a su capter un visage timide sortant de la torpeur pour s’abandonner à une émotion neuve. Celle-ci se retrouve dans la série  « Emerging Adulthood » (L’émergence de l’âge adulte) là où le vert paradis des amours enfantines mûrit. Pascale Arnaud ouvre l’exploration identitaire, du corps, de ses doutes, de ses rapports amoureux.

Implicitement elle évoque un « Aime toi ». Une telle imprécation est la seule qui vaille. C’est la paraphrase infinie, l’histoire que l’artiste évoque même si pour l’adolescente le commencement tarde. Elle attend chaque fois un peu plus. L’artiste dessine cette hantise, cette attente, ce courant d’air disant en substance laisse venir (céder ou sourdre) puisque tout être est tenu par ce qui ne peut qu’arriver en de telles préludes. Les mots ne pourraient capter la tempête des âmes et les flots de visages où rugissent les ombres. Les images la caresse.

Photographie à la Une © Pascale Arnaud, Emerging Adulthood.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.