Roger Caillois

Piège de cristal.

LIVRES « Aveu du nocturne » par Roger Caillois, édition établie et présentée par Stéphane Massonet avec des dessins Nathalie Bourdreux & « Trois leçons des ténèbres » par Roger Caillois avec des illustrations de Pierre Albuisson aux Éditions Fata Morgana.

Les pierres furent pour Roger Caillois les forts prétextes à une lecture de signes antérieurs aux alphabets humains. Elles les préfigurent pourtant. Et l’auteur – en dépit des mots eux-mêmes saturés de toute leur charge métaphorique – trouve ceux qui décrivent les graphies déconcertantes trop abusivement familières que sont les pierres.

© Éditions Fata Morgana.

Elles restent les figures sorties des caprices du hasard et dont le sens est quasi nul. Pour Caillois elles n’illustrent que la redondance nécessaire d’un univers fini. Néanmoins dans chacune et dans leur silence minéral réside la multitude des signes enfermés dans la nuit.

L’auteur en fait jaillir la lumière. Manière pour lui de remonter le cours de l’étymologie jusqu’en amont de la naissance du mot et pour lui assurer un sens plus rude, qu’il n’eut jamais. Stricto sensu il l’a donc dilapidé : à savoir arracher aux ténèbres de la pierre le viatique du temps et de l’univers pour les jeter contre le poème afin qu’il en éclate plus grand.

Image à la Une © Éditions Fata Morgana.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.