Se fondre dans le décor

Derrière les murs, dedans.

EXPOSITION « Se fondre dans le décor » du 15 au 17 septembre 2018 au Musée des Beaux-Arts, Chambéry.

L’exposition « Se fondre dans le décor » permet de découvrir des créations réalisées dans le cadre d’un projet en milieu pénitentiaire. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la maison d’arrêt de Chambéry et le centre pénitentiaire d’Aiton, la Cité des Arts et le Musée des Beaux-Arts de Chambéry.

La langue plastique est ici toujours happée par des vertiges. Et ces images de chutes mais aussi de rédemption remettent les choses à leur place, rappelle le périssable, sort l’être de sa réserve et du confinement.

Cela engage ce dernier à sortir de lui-même. Ici-même à l’épreuve du temps et du présent. Un certain sens de la poésie – que les « artistes » eux-mêmes ne soupçonnaient même pas – redonne mémoire et langue à l’oubli et une manière d’échapper à l’autorité.

En se sens un tel art touche à l’organique. S’y voit le jour… Et ce jour-là est la substance de notre évitement de ceux que le regard ignore. Mais les ressemblances que de tels créateurs proposent prouvent que leur territoire peut se confondre au nôtre tant il renvoie à l’inconscient particulier, mais aussi collectif et de l’espèce : celui des oubliés.

Image à la Une © Musée des Beaux-Arts de Chambéry.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.