Silvia Bächli

Des arts premiers au présent.

EXPOSITION « Arts lointains si proches dans le regard de Silvia Bächli » du 20 mars au 28 octobre 2018 au Musée Barbier-Mueller, Genève.

Curatrice de son exposition Silvia Bächli crée un mariage en rien contre nature entre une soixantaine d’œuvres des arts premiers tirées des réserves du Musée Barbier-Mueller à ses aquarelles. Le temps ne semble pas avoir de prise sur un tel montage. Tout se répand dans un radicalisme des formes primitives et celles qu’affectionne la Suissesse. Dessins et sculptures se renvoient parfaitement la balle. Ils n’en sont pas d’ailleurs à leur coup d’essai. Silvia Bächli « interprète » ici ses œuvres ou les compose avec des modèles immémoriaux.

Existe l’homogénéité d’une communauté où les œuvres plutôt que de signifier leurs propres arrêts semblent se perdre dans l’ensemble de manière harmonieuse. L’espace plastique ressemble à l’espace de la mémoire, mais il n’exclut pas l’oubli. Ce qui s’est passé entre les temps premier et l’aujourd’hui se réduit à une feuille qui se détache d’un arbre et que l’arbre oublie Le devenir de l’œuvre a donc besoin de la perte comme l’arbre a besoin d’oublier ses feuilles afin qu’une puissance chamanique et douce remonte, l’envahisse, renoue avec son cœur pour des renaissances au prochain printemps comparable à celui qu’offre l’artiste du présent et les inconnus du passé.

Image à la Une © Silvia Bächli.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.