Tatiana Samoïlova

Poupées sans cire ni tabou.

EXPOSITION « Le théâtre de la vie », dessins et peintures de Tatiana Samoïlova jusqu’au 20 octobre 2019 à la Galerie Alter-Alt, Grenoble.

Les poupées de Tatiana Samoïlova appartiennent au champ de figurines qui rappellent sa ville de naissance : Saint-Pétersbourg. Mais la néo Grenobloise qui s’exprime dans le graphisme et les techniques de collage, sort néanmoins de la tradition. Entre fantaisie et bravoure elle soulève de nombreuses questions au sujet de la féminité, de la maternité, de l’innocence, de l’enfance, de la religion.

Absence © Tatiana Samoïlova.

Nul folklore en cet arsenal. Surgissent d’étranges icônes de notre civilisation occidentale. Fondées sur l’insolite chacune pièce permet d’entrer dans le domaine de l’insondable. Le monde originaire russe devient plus général. Dès lors ces figurations complexes et composites appartiennent moins à la tradition qu’à l’aventure plastique postmoderne.

S’y conjuguent diverses combinaisons et agglomérats de signes et d’objets pour souligner le mariage de l’innocence et de la violence. Populaires et enfantines, contemporaines et savantes de telles œuvres en leurs juxtapositions insolites mettent au défi les attentes visuelles. S’y mêlent des éléments sombres et menaçants et d’autres plus en clarté et en charme. L’ensemble communique un sens perturbant. Surgissent le silence de l’âme, le bruit de l’inconscient. Celui-ci trouve enfin, plus que ses chuintements, ses propres images.

Image à la Une © Galerie Alter-Art.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.