Anouchka Perez

Allumettes, Minotaure et mikados

Anouchka Perez, « Sens dessus dessous » au Musée Alexis Forel de Morges du 25 août au 02 octobre 2016.

Anouchka Perez invente une algèbre architecturale tressée de manière inextricable. Les entrelacs créent des bâtis fous. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’Anouchka Pérez batifole. Tout est construit afin que les structures a priori combustibles soient aptes à mettre le feu à l’esprit.

Anouchka Perez (2)

Anouchka Perez

Surgissent des buissons ardents en myriades d’éléments identiques propres à l’exaltation. Chaque structure est en ébullition dans le charivari des désordres apparents. L’artiste parvient ainsi à faire coïncider chaos et ordonnancement. Les formes rigides par leurs adjonctions créent des anacoluthes, des conglomérats et des passages secrets où le Minotaure peut minauder à sa guise. Quant à l’espace, ébouriffé de piques il devient hérisson. Et c’est pourquoi, une telle œuvre nous la chérissons.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.