Impérial Annecy Festival 2018

FESTIVAL « Impérial Annecy Festival » du 14 au 29 août 2018 à L’Impérial Palace, Annecy.

L’Impérial Annecy Festival se déroule du mardi 14 au mercredi 29 août sur les rives du lac d’Annecy et voit se succéder des temps consacrés au jazz puis à la musique classique pour finir par de l’humour. Chaque jour un concert gratuit est proposé en terrasse pour l’apéritif, puis à 21h, un artiste renommé dans la Salle de l’Europe pour un pur moment de musique ou de rire. Tout au long du festival, une exposition des œuvres d’Isabelle Vougny, En-Vie, sur le thème du vivant est donnée à voir au public.

Les Impériales du Jazz.

Du 14 au 19 août, le jazz dans tous ses états est célébré autour d’une programmation riche et variée.

Ce temps est l’occasion de voir la prestation de la pianiste et chanteuse new-yorkaise Champian Fulton et du légendaire saxophoniste américain Scott Hamilton. Depuis leur excellent album enregistré en 2017, ce sont deux générations qui se rencontrent avec une même vision du jazz comme art de la scène, faisant de chaque concert un moment chaleureux, énergétique et plein d’empathie. Champian Fulton a reçu le prix « Voix féminine de l’année » à la Hot House Jazz Magazine Award Ceremony 2017 et Scott Hamilton fait partie des saxophonistes légendaires en s’inscrivant dans la lignée de maîtres comme Coleman Hawkins, Ben Webster ou Lester Young. Tous deux déploient un swing et un style intemporels.

Champian Fulton © Marina Chasse.

À retrouver aussi, un hommage à Didier Lockwood par deux artistes hors-normes. D’une part le célèbre guitariste Biréli Lagrène, un des meilleurs amis et partenaires de Didier Lockwood, qui a la précision de B. B. King, l’élégance de Wes Montgomery et qui est le digne successeur de Django Reinhardt dont il a les mêmes sonorités crépusculaires. D’autre part, Francis Lockwood, frère de Didier, est un des cinq meilleurs pianistes de jazz européen selon la revue Jazz Hot avec une musique inspirée tant du classique que rock.

Biréli Lagrène © Claudia Vasquez.

Les Impériales du Jazz sont aussi un temps pour découvrir Sonia Johnson Quartet, Janysett McPherson, Tchava Genza, Soul Serenade, Leslie Lewis Quartet, 3 for Swing, Cathy Heiting Trio et Chopin en Jazz.

Impérial Classic’Hall.

Du 20 au 24 août, quintet de cuivres, chant lyrique, virtuose du violon ou ensemble de saxophonistes se donnent rendez-vous pour un voyage en musique.

La programmation de musique classique offre l’occasion de voir ou revoir Nemanja Radulović. Après avoir été consacré « Révélation internationale de l’année » en 2005 puis « Soliste instrumental » en 2014 aux Victoires de la musique classique, ce virtuose du violon joue dans les plus grandes salles du monde et conquiert à chaque fois le cœur du public. Les mélomanes seront aussi comblés par un autre duo de premier plan : le guitariste Emmanuel Rossfelder et le violoncelliste François Salque qui s’emparent des œuvres de Tchaïkovski, Fauré, Popper ou encore Paganini.

Nemanja Radulović © Charlotte Abramow / Deutsche Grammophon.

Et pour encore plus de plaisir de musiques, d’autres artistes comme Geoffrey Fiorese, Encuentro Tango Quintet, l’Ensemble Squillante, Swing Valses Trio, Catherine Trottmann & Karolos Zouganelis, Pierre Bertrand Quartet et le Quintet Trombomania sont programmés. Le Trio Quintes et Sens propose quant à lui un spectacle musical à destination du jeune public, le vendredi 24 août en matinée.

L’Impérial s’amuse.

Du 26 au 29 août, ce sont quatre soirées festives qui clôturent le festival en proposant une étonnante palette du rire.

Les Coquettes, trois chanteuses-comédiennes, proposent, en ces temps de grande morosité, un show à la fois fantaisiste, joyeux et culotté. À voir également, Mars et Vénus : Le couple c’est mieux à deux. À l’heure où les rapports hommes-femmes sont questionnés, décortiqués, voire malmenés, ce spectacle prouve que l’égalité est bien en marche, que le couple est loin d’être un schéma ringard, et qu’au-delà des orientations sexuelles de chacun, tout le monde court après la même chose : l’amour.

© Stéphane Kerrad.

L’Inspecteur Gadjo, les Glossy Sisters, les Pompes Funèbres Bémot, Macaluso, Carnet de Notes et La Clate proposent eux aussi leurs univers.

Image à la Une © Impérial Annecy Festival.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram
Kristina D'Agostin

Rédactrice en chef de Carnet d'Art • Journaliste culturelle • Pour m'écrire : contact@carnetdart.com

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.