J’ai vu l’amour

Ce printemps, Aix-les-Bains est placé sous les couleurs du cinéma.

En effet, le collectif Dis pas non tout de suite a tourné son prochain moyen-métrage J’ai vu l’amour.

Le tournage s’est déroulé sur les bords du lac du Bourget, sur une crique isolée près de Brison-Saint Innocent, dans la montagne, près de la cascade du Pissieu dans le massif des Bauges, la villa Bagatelle de la rue Georges 1er et dans les anciens thermes du centre ville.

Le résumé ?

Deux amoureux, Elias et Salomé passent leur été dans la montagne près d’un lac. Au détour d’une promenade, Elias décide de rentrer dans une bâtisse abandonnée.

La particularité ?

Ce film fait appel aux codes de différents genres cinématographiques.

Le collectif ?

Sa vocation est double :

1/ Supporter la réalisation de films personnels, dans des économies restreintes mais définitivement libres. En s’attachant à ce que le temps qui sépare une envie de film et sa réalisation soit le plus court possible.

2/ Expérimenter l’écriture et la réalisation de films de manière collective où le scénario est écrit à plusieurs mains et la réalisation, dans ses grandes lignes comme dans sa technicité, est soumis à discussion constante.

Les membres ?
Dan Bensadoun

Il vient de Nice. Il ne voudrait faire des films que là-bas, mais comme il tombe amoureux de chaque endroit où l’on tourne ensemble, ça va. Il veut filmer comme il voit, les gens qui chill, les gens qui vivent. Niçois, Dan a fait trois ans de prépa littéraire et un master de lettres. Il a écrit son mémoire sur l’amour et Proust. Il a atterri dans le master pro scénario de Paris 1 pour se trouver une équipe de cinéma et écrire ses scénarios. C’est le mélomane de notre groupe, et c’est lui qui a fait la playlist.

Gabriel Condé

Il a grandi dans le Tarn où il a tourné une trentaine de courts-métrages, des petits, des longs, des… Rien ne l’arrête jamais, un peu comme Clyde Barrow. Souvent, il donne de la hauteur à nos discussions au ras des pâquerettes. Gabriel a fait des études de philosophie à Toulouse. Ce qui l’a marqué dans son adolescence ce sont ses années de vie commune à l’internat. Il écrit un roman, rêve à nos projets futurs. Il a écrit un mémoire sur les communautés du cinéma. Ce qu’il aime, c’est réunir des gens pour faire des trucs, c’est ce qu’il a fait dans notre master 2 pro !

Lucie Desclozeaux

Lucie est notre mascotte. Une main de fer dans un gant de velours. Elle rit haut et fort et apporte le burlesque et l’humour à nos discussions infinies. Elle est notre actrice préférée. Lucie est une jolie parisienne qui a étudié les lettres. Très jeune elle est entrée dans le monde du cinéma, en jouant ce qu’elle était, une jeune adolescente qui discute de ses amours avec ses copains. Elle écrit des chansons avec Marcello au ukulélé et écrit des histoires qui se passent au bord de la mer.

Benjamin Hameury

Les grands yeux bleus de Benjamin ont effrayé plus d’un enfant. Sa rigueur et son sérieux en ont effrayé plus d’un chez nous, mais on adore ça. Benjamin a fait Ciné-Sup à Nantes, une prépa cinéma. Et puis il est arrivé à Paris et est entré à l’université Paris 8 en réalisation. Il fait partie du collectif COMET. Il a fait des courts-métrages, avec des gens qui crient, des voisins qui cherchent leur voisin. Il partira en septembre pour faire un master en documentaire dans toute l’Europe! En attendant, il est avec nous cet été.

Rafael Valério

Brésilien de souche, Rafael adore écrire des histoires d’adultères. Il est venu en France pour travailler dans le cinéma, et hop là, il est tombé dans nos filets. Rafael a commencé des études de cinéma au Brésil et les a fini à Paris, en passant par Montpellier. Il a fait des stages, a lu beaucoup de scénario et prend avec sérieux tout ce qu’il entreprend. En même temps, il n’est pas du tout sérieux et c’est ça qu’on aime.

Noémie Vanier

Noémie adore Benjamin Biolay malheureusement pour nos soirées, elle adore les filles qui s’échappent, les anges tombés du ciel et les belles voix graves. Parisienne, elle a regardé la plupart d’entre nous comme des ploucs, mais maintenant ça va mieux. Noémie a fait des études de philosophie comme Gabriel. Elle a fait un mémoire sur les films de Philippe Garrel. Elle a fait plein de stages en production et en régie. Elle rêve de réaliser un super film qu’elle a écrit cette année. On a très envie de l’aider.

Laure Weiss

Amoureuse de Gabriel, elle s’est trouvé son Clyde du cinéma pour pouvoir faire plus souvent la Bonnie. Elle rêve de filmer des gens qui dansent, mais pas en claquettes. Laure a fait une prépa littéraire et un master recherche en cinéma à la Sorbonne-Nouvelle. Son mémoire c’était sur les corps dans La reine Margot de Chéreau. Elle adore faire des costumes, écrire des scénarios et tous ces nouveaux projets l’enchantent. Elle confectionnera le costume du monstre-oiseau.

L’avenir ?

Le film sera présenté à divers festival de France et d’ailleurs. Un projection sera organisée à Aix les Bains à l’automne.

Suivez toute l’actualité du film sur la page FB consacrée !

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.