Jaume Plensa

Corps et raccords.

ARTS VISUELS « Nouvelles Estampes » de Jaume Plensa à la Galerie Lelong & Co., Paris.

Depuis plus de trente ans, Jaume Plensa accompagne son travail de sculpteur d’un œuvre de gravure conséquente mais moins connue. Il est vrai que la statuaire imposante de l’artiste écrase de son poids les travaux plus intimes présentés ici.

Les trois alchimistes, fondation Carmignac par Jaume Plensa.
Trois bronzes, uniques. Patine naturelle , 2018. Chaque sculpture : 4 mètres de hauteur. Courtesy Galerie Lelong & Co.

Ils sont d’une qualité exceptionnelle. Par exemple « Lumière invisible » en ses impressions digitales propulse des portraits de jeunes femmes aux yeux clos en leur accordant une dimension poétique. Elles sont accompagnée d’une grande eau-forte au mouvement sinueux et enveloppant (« Symétrie ») et de six « Alchimistes » gravées sur des cuivres ronds et présentant des silhouettes d’écrivains hommes insérées dans une sorte de bulle alphabétique.

Spatialiste à sa façon, mais aussi abstracteur de quintessence Plensa joue d’un espace jamais saturé. Si bien que la densité n’exclut jamais la légèreté. L’impression parle par elle-même au sein des monochromes qui accordent à chaque pièce en une forme de translucidité poétique.

Tout semble délocalisé et il convient de se laisser perdre dans un espace où les repères se dissolvent. L’artiste ne prétend pas à un radicalisme: mais il est pourtant présent. Le tout conduit à une condensation d’un temps à investir et d’un espace à libérer.

Image à la Une © Jaume Plensa : Lumière invisible (Sanna). Estampe numérique, 2018, 70 x 49,8 cm. Courtesy Galerie Lelong & Co.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.