John Chiara

Réincarnation et transfiguration de la ville.

EXPOSITION « Pike Slip to Sugar Hill » de John Chiara jusqu’au 06 octobre 2018 à la Gallery Yossi Milo, New-York.

Les tirages de John Chiara montrent l’architecture de Manhattan selon une vision étrange qui permet de réviser la ville selon une interprétation : elle devient fantastique et étrange. Dans ce but le photographe a inventé un énorme appareil photo transporté sur un pick-up et conçu pour capturer la verticalité de Manhattan en couleurs kaléidoscopiques. Se découvrent les tours contemporaines, les façades plus classiques et l’arrière des immeubles pauvres du XIXe siècle.

John Chiara © Gallery Yossi Milo.

Toute une technique est déployée pour créer des prises que l’artiste reporte sur des rouleaux de papier, que l’artiste brûle, maquille afin de transformer le spectre des couleurs selon divers types d’inversions et de transformation chimique des couleurs. Se découvre un autre New York dont certains aspects inédits sont mis e évidence.

Chiara multiplie non seulement les propositions de lectures mais les manières de les effectuer Il prouve ce que le langage photographique ouvres un paysage par des images diffractées, sortes de territoires inédits dans une suite de coupes et de tailles. C’est un immense voyage au sein d’une géographie connotée pour des lectures nouvelles là où les images se lisent et les mots se regardent

Image à la Une © John Chiara, Cherry at market.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.