Le corps de la lettre

L’esprit et l’imaginaire.

BEAU-LIVRE « Le corps de la lettre » par Pierre Bergounioux et illustrations par Jacquie Barral aux Éditions Fata Morgana.

On sait tous que l’alphabet est comme la vie terrestre : court. Néanmoins à partir de lui tout est possible. Il suffit d’apprendre ce qu’on peut faire avec les abécédaires et leurs assemblages de signes. Mais Bergougnioux et surtout Jacquie Barral font d’eux un moyen de livrer un autre « jeu » qui stimule l’imaginaire – ce qui n’empêche pas à l’intelligence de poursuivre ses activités.

Le corps et la lettre, illustration par Jacquie Barral © Éditions Fata Morgana.

Jacquie Barral devient l’avocate des lettres qui portent soudain divers types de fleurs. Elles volent beaucoup mieux que les lettres et permettent des sourires qui mordent au besoin. Sans travailler dans le dos de Bergounioux l’artiste donne à l’alphabet d’autres points d’appui et fournit son cours principal en de nombreux petits ruisseaux pour le sortir de l’abstraction. Elle le parsème de feu vers de nouvelles instances dans le jeu de ping-pong qu’elle entreprend avec l’auteur et dont elle sort gagnante.

Image à la Une © Éditions Fata Morgana.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.