Marie Velardi

Cadrans sans cardan.

Exposition « Pièces d’été » jusqu’au 17 septembre 2017 à Malbuisson.

Grâce à Brigitte Renaud, plus de 24 œuvres d’art sont exposées en plein air sur un sentier de 5 km entre lac et forêt dans le village de Malbuisson dans le Doubs. Dans cette quadriennale se découvre entre autres les œuvres de la Suissesse Marie Velardi. Pour cette traversée l’artiste prend soin pour d’atténuer les peurs par la douceur et l’élan de ses formes. L’œuvre crée une sorte de délivrance et aussi une attente. Le regardeur laisse les bagages de sa conscience sur le quai des rationalités ou le bord du chemin doubiste et de la maison où l’étrange horloge de l’artiste mange le temps. Dès lors, il ose dériver au nom d’un franchissement de divers seuils et présences.

Installation de Marie Velardi.

C’est la preuve que l’œuvre de Marie Velardi vient à bout de la frontière interne de l’être. Demeurent des « cartes et cadrans » dont les dépôts épars permettent de passer la limite de notre ignorance. L’artiste donne un passage au passage du temps. Jaillit l’entre-deux où un réel désir n’est plus en sommeil. Les amants du Doubs et d’ailleurs ne finiront pas en cendres ou dans le dou(bs)te. Affleure la lumière montante et sans frontière d’un abandon subtilement programmés. Les lisières d’aubes et de crépuscules s’accordent à la trame de l’œuvre selon une flambée d’ivresse où se perçoit toujours une source de sérénité « présentielle ».

Image à la Une© Marie Velardi.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment