Mirare

Cohérences défaites.

BEAU-LIVRE « Mirare » par Christine Coblentz présenté le 30 octobre 2018 à partir de 18h30 à la Galerie Alter-Art, Grenoble.

Prises, volées à des époques différentes, dans des lieux anodins ou interdits, les photographies de Mirare se divisent en trois sections : objets, intérieurs, paysages. Mais dans leur transfert s’opère un « Lost in translation ». L’image vole au-dessus du nid de coucou du réel.

Mirare © Galerie Alter-Art.

Chacune ouvre son flanc à bien des incompréhensions. Mais avec la créatrice le réel devient un enfer ou un paradis qui a changé de nom. Christine Coblenttz reste une marginale qui tord le cou à la maladie de la matérialité et aussi à celle de l’idéalité. L’image chez elle est à la fois parfait contre-feu et incendie suprême de ce qui nous fascine habituellement sans besoin d’interprétation.

Ici le voyeur est obligé de reconstruire son champ de vision. Pour le réveiller l’artiste propose des suites de cohérences défaites où tout recommence. Manière de relever les jupes du réel pour montrer de bien belles jambes. Encore faut-il que le voyeur fasse l’effort nécessaire pour les voir et les apprécier.

Image à la Une © Christine Coblentz.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.