Mon voisin

En fin de compte, est ce que la provocation doit être choquante ? Dure à regarder ?

Influencée par la peinture, chaque photo est composée comme un tableau, inspirée à la fois par le mouvement, la lumière et les couleurs des artistes qui m’ont subjuguée: Degas, Bacon, Picasso, Magritte, Soulages, Richter, Hopper, et beaucoup d’autres.

Capter le mouvement, celui que nous ne contrôlons pas, quand nous nous relâchons, hors du jugement des autres, hors des codes, si difficile à saisir et si éphémère, mais qui révèle tellement de grâce quand nous en sommes témoin, car c’est l’essence de ce que nous sommes.

Ces scènes posent à la fois la question du voyeurisme et de l’anonymat à travers la représentation archétypale de l’Homme.

Cette série a été réalisée entre 2002 et 2003 et exposée à Arles la même année.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.