New Order

Un ordre qui n’a rien de réactionnaire.

NOUVEL ALBUM « ∑(No,12k,Lg,17Mif) New Order + Liam Gillick : So it goes.. » de New Order.

Question titre nul ne peut faire plus compliqué – du moins apparemment. Car il faut comprendre dans ce titre la somme (∑) des travaux de New Order (No), de l’ensemble des 12 synthétiseurs du Royal Nothern College of Music (12k), du scénographe Liam Gilick (Lg) et de l’édition 2017 du Manchester International Festival (17Mif). Passée cette épreuve il convient de se laisser prendre par cet album live qui de fait revisite l’essentiel de l’œuvre de New Order mais où les titres les plus classiques sont rarement joués en concert.

New Order © New Order.

Un tel opus élimine tout aspect « best of ».D’autant que les titres les plus connus ne sont pas repris à l’identique. Existent chaque fois de nouvelles versions. Certes dans ce concert, la voix de Bernard Summer n’est plus ce qu’elle était. Elle devient plus lente mais le charme opère.

Le disque oscille ainsi entre modernité certaine et les réminiscences d’un passé mirifique. Quant au titre il faut ajouter que « So it goes.. » est un rappel à l’émission que Tony Wilson (co-fondateur du label Factory Records) où les membres du groupe firent leur première TV en première partie de Jo Division.

Néanmoins un tel ensemble est plus porteur d’avenir que de condescendance au passé.

Image à la Une © New Order.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.