Peter Piller

Relire le monde.

Beau-livre « Erscheinungen ». Éditions Hatje Cantz.

Peter Piller est un monteur/montreur d’images d’archives même si dans « Erscheinungen » il propose ses propres images d’arrières de bus. Il shoote sur ce support ambulant des vues de femmes utilisées pour des campagnes publicitaire. C’est pour lui une manière d’offrir une alternative à la vision « classique » de la réalité. Ce glissement d’images les une dans les autres crée une typologie particulière de la culture qui nous cerne.

L’enchantement supposé est donc là mais pour rappeler son aspect toujours provisoire. Le projet n’a donc rien d’une simple traversée touristique. C’est même le contraire. Le naturalisme est mis à l’écart même si apparemment de réel est bien représenté. Néanmoins son espace  est dé-spatialisé afin d’accéder au statut d’expérience. Les lieux et les images acquièrent la troublante souveraineté ou l’efficacité d’un lieu de mémoire – même si ce n’est pas la sienne  du moins a priori. L’histoire de l’œuvre est donc l’histoire d’une accession au monde par l’intermédiaire de son décalage. En conséquence la dimension poétique prend un sens critique.

Image à la Une © Éditions Hatje Cantz.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment