Soleil grigri

Le cinétisme poétique.

RECUEIL DE POÉSIE « Soleil grigri » par Gilles Weinzaepflen aux Éditions Lanskine, 112 pages, 12€.

Gilles Weinzaepflen s’intéresse à l’aspect rétinien de l’image et à la manière de la regarder pour la dire. Si bien qu’écrire devient le moyen de voir les êtres et les objets apparaître et participer aussi bien à la naissance qu’à l’évaporation des formes, pour comprendre que l’intérêt de ne se situe pas là. En effet les mutations intermédiaires visibles et imaginées sont aussi importantes que les situations initiales et finales élaborées.

Gilles Weinzaepflen.

La dynamique décisive de l’écriture s’inscrit effectivement entre la figuration reconnaissable et définissable et sa dissolution en formes abstraites (mots). Dès lors, et selon l’auteur, nous n’évoluons plus dans l’univers de la certitude, mais dans le domaine du possible entre le très peu ou le rien au sein d’une nouvelle approche d’une poésie qui à sa manière devient cinétique, ici entre Pasolini et Kinski.

Image à la Une © Éditions Lanskine.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Facebook
Facebook
Follow by Email
Instagram

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.