Tic Tac Temps

PRESCRIPTION CULTURELLE • ON VISITE

EXPOSITION « Tic Tac Temps » jusqu’au 01 septembre 2019 à La Turbine Sciences, Cran-Gevrier, Annecy.

D’îlot en îlot, La Turbine Sciences propose un parcours conçu comme une exploration ludique du temps destinée aux plus jeunes.

« Oh par mes moustaches, je suis en retard, en retard, en retard ; j’ai rendez-vous quelque part, je n’ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard… » dirait le Lapin Blanc dans Alice au pays des merveilles… Ce lapin aurait sans doute besoin de ralentir le rythme et de passer du temps à La Turbine Sciences pour découvrir Tic Tac Temps. Cette exposition destinée aux enfants de 3 à 6 ans propose de leur faire découvrir ce que peut représenter le temps. Pour les adultes, cette variable semble assez claire : on sait l’heure qu’il est, on se projette au fil des jours ou des saisons, on expérimente la vie dans le temps tout en ne sachant pas réellement comment le saisir… Pour les plus jeunes, le temps et ses ramifications sont une sorte de mystère à explorer. Répartie en quatre îlots abordant chacun une thématique, l’exposition amène à éveiller la curiosité de l’enfant et entraine des échanges avec les parents et/ou accompagnateurs. En effet, chaque îlot est abordé par une consigne à lire et un second panneau-texte se présente comme une conclusion qui met en mots l’expérience vécue.

Tic tac, tic tac, il est temps pour le lapin de mettre sa montre de côté et de pousser la porte de l’exposition… suivons-le.

Îlot 1 : L’année et les saisons.

Un cadran avec une grande aiguille m’accueille, je note les chiffres qui sont indiqués. On m’amène vers un endroit où je vois le même paysage de campagne décliné quatre fois. Je prends des accessoires dissimulés dans un bac et je replace chacun d’entre eux sur les tableaux. Là où il y a de la neige, je mets un pull parce qu’il fait froid en hiver ; en été, il fait plus chaud, je place le tee-shirt. Je comprends que c’est la ronde des saisons ; qu’une année est découpée en quatre saisons.

Îlot 2 : La journée et la montre.

La montre, je connais bien, mais j’ai laissé la mienne à l’entrée… Là je suis devant un grand réveil. Je tourne une poignée et des illustrations défilent. Sur le cadre il est écrit : « C’est l’heure de… ». À chaque dessin que je vois apparaitre quand je fais tourner les aiguilles, je comprends que : « C’est l’heure de… se lever », « C’est l’heure de… me rendre à l’école ».  En fait ma journée est bien remplie ! À chaque heure de la journée, je fais quelque chose et même quand je dors la nuit ou quand je fais ma sieste, le temps continue de s’écouler. Il y a aussi des décors qui représentent une chambre, un salon, une rue, une cuisine. Je vois des montres, une horloge, un coucou, un four. J’écoute autour de moi : tic tac, tic tac. Le temps passe, je peux l’entendre. Mais je crois qu’il y a un piège parce qu’un des objets ne fait pas de bruit…

Îlot 3 : Vitesse et durée.

Je poursuis mon exploration en découvrant deux gâteaux. Je place des bougies sur un gâteau pendant deux durées qui sont différentes. Je cours, je cours, je cours, j’essaie de faire vite. En comparant ce que j’ai fait, j’en déduis que je peux faire plus de choses si l’on me laisse plus de temps. Rien ne presse… Ensuite, j’appuie sur un bouton et je vais placer des bonbons sur le premier qui est à la fraise le temps que les lampes s’éteignent. Je recommence la même chose avec celui qui est au chocolat. Avec le même temps, j’ai mis plus de bonbons sur le second. J’ai été plus rapide. Je comprends que les vitesses n’étaient pas les mêmes et j’ai gagné ma course avec le temps !

Îlot 4 : Les signes du temps.

Je pénètre dans ce qui ressemble à un petit musée où sont exposés des objets dans huit vitrines. Il y a une photo en noir et blanc, une tasse, un doudou, un stylo à plume, un téléphone comme celui de grand-mémé, un livre, un bougeoir et des chaussures. Je prends des images dans une caisse et je les fais correspondre à ce qu’il y a dans les vitrines. En fait les objets s’usent et changent : avant on s’éclairait avec des bougies et aujourd’hui nous avons des ampoules. Et il n’y a pas que les objets qui changent ! En faisant un puzzle qui représente un personnage, je comprends qu’on n’est pas la même personne au fil des années qui passent : on vieillit.

Oula mais il me faut partir, je suis toujours en retard ! Avant de récupérer ma montre, je regarde le cadran en quittant la salle, les aiguilles ont avancé… Je comprends que cela représente le temps que j’ai passé à explorer et à comprendre ce tic tac.

L’exposition Tic Tac Temps tout comme celle destinée aux enfants dès 7 ans, Clock, les horloges du vivant, sont visibles du mardi au dimanche, de 14h à 18h.

Image à la Une © Pavillon des sciences, Chapka Design.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Kristina D'Agostin

Rédactrice en chef de Carnet d'Art • Journaliste culturelle • Pour m'écrire : contact@carnetdart.com

Be first to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.